Quels arbres causent des allergies?

D’une année à l’autre, la période de pollinisation des arbres peut varier d’un mois, selon la rigueur de l’hiver et les conditions climatiques printanières.

Les variations quotidiennes de température, de précipitations et de soleil peuvent également avoir un effet sur la quantité de pollen libérée par les arbres au cours de la saison pollinique.

Certaines espèces d’arbres sont plus allergènes que d’autres.

  • Aulne : beaucoup de personnes allergiques aux pollens des arbres sont allergiques à cette espèce, que l’on retrouve presque partout en Amérique du Nord.
  • Érable à feuilles de frêne : un membre de la famille des érables abondant au Québec, en Ontario et dans les provinces de l’ouest du Canada, à l’exception de la Colombie-Britannique. Les autres espèces d’érables causent moins de problèmes d’allergies.
  • Bouleau : un arbre connu pour sa grande production de pollen, il est une cause fréquente d’allergies.
  • Orme d'Amérique : répandue au Canada depuis l’ouest de Terre-Neuve jusqu’en Saskatchewan, cette espèce peut être la cause d’allergies graves chez certaines personnes.
  • Mûrier : le mûrier rouge, répandu dans le sud de l’Ontario, est connu pour avoir été la cause de symptômes graves de rhume des foins.
  • Chênes : ils répandent plus de pollen que n’importe quel autre arbre et sont une cause importante d’allergies. On les retrouve partout au Canada, dont plusieurs espèces en Ontario, au Québec et dans les Maritimes.

Heureusement, plusieurs espèces d’arbres qui nous entourent ont peu de chance de causer des problèmes d’allergies, soit à cause de leur faible production de pollen ou bien parce que moins de gens sont allergiques à ces espèces d’arbres :

  • Frêne
  • Hêtre à grandes feuilles
  • Châtaignier (excluant le marronnier d’Inde)
  • Érable (excluant l’érable à feuilles de frêne)
  • Peuplier, peuplier tremble et peuplier noir
  • Saule
  • Sapin, pin et épinette
  • Coudrier
  • Caryer
Feuilles de bouleau